Province de Reims
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Livre 5.2 la Sainte Inquisition

Aller en bas 
AuteurMessage
aurelien87



Nombre de messages : 382
Date d'inscription : 10/08/2012

MessageSujet: Livre 5.2 la Sainte Inquisition   Sam 1 Sep - 0:34

Statuts internes de l’inquisition romaine.

Préambule.

L’inquisition romaine a pour objet d’assurer le triomphe de la vraye foy par la traque incessante de toutes les manifestations de l’hérésie, son objectif premier étant de parvenir à assurer la réintégration des égarés dans la communauté aristotélicienne.

L’inquisition romaine est dirigée par un Grand-Inquisiteur, cardinal désigné à cet effet par ses pairs réunis en curie. Le Grand-Inquisiteur abandonne toutefois ses attributions aux cardinaux romains responsables d'une zone géodogmatique sur l'étendue du territoire dont ils ont la charge.

Du statut de missus inquisitionis

1.1. Est institué le statut de missus inquisitionis, fonctionnaire de l’inquisition ayant en charge de pourvoir aux missions de la congrégation, sous l’autorité suprême du Grand-Inquisiteur.

1.2. Peuvent accéder au statut de missus inquisitionis les membres du clergé aristotélicien ayant suivi un séminaire spécifique organisé par la congrégation de l’inquisition et garantissant les qualités oratoires et juridiques de chaque postulant.

1.3. Les missi inquisitionis sont librement nommés et révoqués par le Grand-Inquisiteur.

1.4. Les missi inquisitionis sont tenus au secret dans le cadre de leurs fonctions.

1.5. Le missus inquisitionis peut s’associer dans l’exercice de ses missions, et sous réserve que le Grand-Inquisiteur l’y autorise, à un laïc de confession aristotélicienne de son choix.

1.6. Le missus inquisitionis est autorisé à arborer les ornements de l'inquisition.

Des missions de l’inquisition

2.1. L'inquisition romaine veille, en tout état de cause, à obtenir l'abjuration de tous les égarés qu'elle peut être amenée à identifier, indépendemment de toute autre considération. Elle a pour principale arme le verbe.

2.2. L’inquisition romaine a en charge l’administration de la justice d’exception, dans le cadre spécifiquement défini par le corps des règles du Droit canonique.

2.3. L’inquisition romaine a la charge de s’assurer de la bonne administration de la justice d’église ordinaire. Elle dispose de pouvoirs de contrôle et de coordination des officialités épiscopales, et veille à l’unité jurisprudentielle au sein de la juridiction spirituelle. Elle tâche d’assister l’épiscopat dans ses négociations avec le pouvoir temporel visant à la création d’officialités épiscopales. Elle a en charge d’organiser la formation des procureurs ecclésiastiques.

2.4. L’inquisition romaine occupe une fonction de police interne à l’Eglise Aristotélicienne. Elle a en charge d’enquêter sur les fautes commises par les membres du clergé dans l’exercice de leurs ministères. Elle peut transmettre le résultat de ses investigations aux représentants de la justice ordinaire en vue du prononcé de sanctions disciplinaires.

2.5. L’inquisition romaine a la charge d’administrer les services de renseignement de l’Eglise Aristotélicienne. A cet égard, elle dispose de pouvoirs généraux d’investigation. Elle est autorisée à enquêter sur toute cause ou tout individu qui lui semblerait présenter un intérêt, en veillant cependant à ne point perturber la bonne administration de la justice spirituelle ou temporelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Livre 5.2 la Sainte Inquisition
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Formations universitaires aux Métiers du livre par diplôme
» Master pro métier du livre de Grenoble 2
» Formations universitaires aux Métiers du livre par région
» master 2 "monde du livre" à aix
» Livre synthétique sur l'art d'écouter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché de Reims :: Bibliothèque Sainte-Geneviève :: La Bibliothèque :: Livre 4 : le Droit Canon :: Livre 5 Les Institutions Romaines-
Sauter vers: