Province de Reims
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Parce qu'il ne faut jamais être démuni devant l'adversité...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Beeky d'Apperault

avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Possède des terres en Champagne, est domiciliée en Flandres mais réside en Breizh !
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Diacre

MessageSujet: Parce qu'il ne faut jamais être démuni devant l'adversité...   Mar 27 Déc - 19:11

Citation :
CHARTE DES BENETS

« Dieu, dans son infinie perfection, avait fait de la vie une merveille, un délice pour ceux qui savaient la déguster. Mais toutes les créatures ne savaient pas apprécier ce cadeau à sa juste valeur. Ainsi, le petit groupe fut surpris à chaque fois qu’il rencontra de nouvelles espèces. Chacune d’elles était dotée de talents qui les rendaient uniques. » (Livre des Vertu chap. III La création. Vers3)

Ainsi Dieu créa les créatures différentes les unes des autres et cela était bien , cela était la volonté de Dieu. Il créa des hommes forts et des hommes faibles. Des femmes fécondes et des femmes stériles, des êtres intelligents et des êtres stupides. Il créa les grands, les petits.

Le très haut aussi créa des hommes sans les finir. Leur frères les appelèrent « idiot du village ». Ils les nommèrent, bêtes, niais, simplets etc.
Ces hommes n'ont pas d'intelligence, ni la possibilité de comprendre ce qu'il se passe autour d'eux.

Il vivent dans leur folie, dans leur monde qui n'est pas le notre. Leur langage n'est compris que d'eux-même. Ils se croient grand et sont petits. Ils se croient forts et sont faibles. Ils se croient admirés ils sont moqués.

Cependant, si Dieu à créé cette variété d'hommes ne croyons pas qu'ils ne servent à rien, lui en a vu l'utilité.

Comme ils sont incapables nous devons les protéger d'eux même.

Ainsi doit on instituer la charte des « Benêts. »

Art. 1 Le qualificatif de benêt englobe tout, sôt, crétin, chiabrena, malpensif, maltaillié, idiot, coquebert, nigaud, sottard, chapon-maubec, grippeminaud, bric, fripon, marouffle, coquin, malgreeur, ad libitum.

Art. 2 Le benêt se reconnaît à cela, qu'il n'est pas fier mais prétentieux, il se dit la plupart du temps noble ou de haute lignée. Il fait référence à des lieux, des événements, des choses connues de lui seul. Le benêt est sentencieux et croit tout savoir sur tout. Le benêt ne crois pas en Dieu il est au dessus de ça. Le benêt se croit dans une autre époque. Le benêt parle toujours au nom de tous et croit que sa pensée est universelle. Le benêt répète souvent des phrases qu'il a entendu sans les comprendre. Il assène des principes idiots avec aplomb. Il est hors de temps, hors de la vie. La phrase type du benêt est « Ce n'est qu'un jeu (en parlant de la vie, sans doute) je fais ce que je veux, y'a bien du maïs... ». Le benêt se conduit donc comme s'il était seul, ou seul à décider, les autres devant le suivre. Le benêt rêve des choses insensées, le rêve type du benêt est « ...entra dans l'église tira une flèche et la cathédral s'embrasa... ». Pour conclure n'est jamais plausible, ses dires et actes sont improbables, le benêt est benêt.

Art. 3
Est nommé Benêt officiellement, tout fol, bêtifiant, léthargique ou maniaque, reconnu par l'évêque du diocèse. La qualité de benêt lui étant reconnue, il peut signer et agir es qualité de benêt.

Art 4 Pour publicité, cette charte est affichée en place publique ainsi qu'à sa suite la liste des benêts reconnus, du duché ou comté.

Art 5
La qualité de Benêt emporte interdiction d'être condamné par une instance spirituelle, le Benêt étant juridiquement irresponsable. Sauf crime de sang. Le benêt ne sait pas ce qu'il dit, ne sait pas ce qu'il fait, il ne comprendrait pas ce que signifierait le jugement.

Art 6
Le Benêt ne peut se marier, il pourrait se reproduire, seul Dieu peut créer cette catégorie d'être humain. Ainsi faisant nous protégeons l'humanité et la préservons des tares du Benêt. Dieu seul sait combien de benêts sont nécessaires.

Art 7
Quiconque croise le Benêt doit lui donner raison et ne surtout pas discuter avec lui ni le contrarier, le Benêt est dans un monde que lui seul connait, il a forcément raison. Nous devons lui laisser croire qu'il a toujours raison un benêt satisfait et fier n'est pas dangereux.

Art 8
Quiconque croise le Benêt ne doit pas répondre à ses insultes le Benêt croit souvent pouvoir s'affirmer en insultant, nous nous devons de l'écouter passivement sans répondre. Un Benêt qui se croit fort reste paisible.

Art 9
Comme un enfant à l'esprit creux, le Benêt joue seul sur son tas de sable à un jeu qu'il est seul à connaître. Laissons le jouer seul. Durant ce temps il n'ennuie personne.

A peste, fame, bello et benest, libera nos domine ! (de la peste de la famine, de la guerre et du benêt délivre nous Seigneur.)

Copyright, SE Clodeweck 1458

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'il ne faut jamais être démuni devant l'adversité...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il ne faut jamais perdre espoir
» Il ne faut jamais juger un livre sur sa couverture[PV Noct]
» Il ne faut jamais dire ... na na na ... ton eau
» une bonne nouvelle (parce qu'il en faut bien quand meme!!)
» Faut-il tout pardonner aux Cons ?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché de Reims :: Archidiocèse de Malines :: Archidiocèse de Malines :: Palais Episcopal de Malines :: Bureau de l'Archevêque de Malines-
Sauter vers: