Province de Reims
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Plainte contre "un diacre"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kelso

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Plainte contre "un diacre"   Mar 26 Juil - 17:58

Kelso arriva à l'Achidiocèse de Reims remonté. Il fallait dire que depuis plusieurs jours, certains hommes se présentant comme religieux dépassaient plus que largement leur droit et surtout leur devoir.

Citation :



Au Procureur Episcopal de Reims et Beauvais,

Bien à vous,



Moi, Kelso Declervaux, Duc actuel de Champagne, souhaite porter à votre connaissance des propos qui ont été dit et soutenus en salle du Conseil de Reims.

Aussi, le débat fut ouvert par le diacre Lepirate concernant les non payeurs d’impôts en Champagne. Sa proposition partait d’une bonne intention sauf que, les débats avançant, je m’en trouve véritablement choqué.

Je vais donc citer mot pour mot, les dires de cette personne que je considère absolument plus comme une personne censée guider les fidèles et reste à mes yeux indignes de représenter notre Eglise
.



« Lorsque j'étais maire et déjà homme de Dieu , j'avais une solution un peu radical et pas trop en rapport avec mes fonctions de prêtre.

Mon sergent de la maréchaussée, décelait avec moi les fraudes , on cherchait une solution à l'amiable avec un courrier de relance . Si aucune réponse , second courrier avec mise en route de la procédure Bourguignonne de jugement express soit le règlement des impôts + une miche de pain amende de 12 écus a payer .

Si le convenant était toujours de mauvaise fois, procès Ig , avec poutrage en réquisitoire si aucun paiement , tôt ou tard le joueur doit se déplacer donc il sera poutrer ^^ et on récupère les écus !! »



Cet homme de dieu dit clairement avoir déjà recouru aux massacres pour remettre les fidèles dans le droit chemin. Est ce dont la une nouvelle orientation de l’Eglise et je n’en serai pas informé ?


« Et en général rien que la menace de ce faire massacrer […] alors que quand on te dit , tu bouges de ta ville tu es écrabouillé et tu peux plus jouer pendant 45 jours , et bien ca calme !! »


Et quand nous avons l’audace de lui demander depuis quand un homme d’Eglise prône la mise à mort et la haine de l’humanité véritable, voici sa réponse :

« 7 “Vous êtes jugés un à un lorsque vous mourrez, mais cela ne sera pas toujours le cas. En effet, j’ai laissé la créature à laquelle Je n’ai pas donné de nom prouver ses dires, selon lesquels c’est au fort de dominer le faible. Si, encore une fois, vous vous détournez de Moi en trop grand nombre, ce que tu as vu dans la flaque s’accomplira. Si vous oubliez à nouveau l’amour que J’ai pour vous et que vous ne m’aimiez plus à nouveau, cela sera vérité. Si Ma parole, révélée par Aristote et Christos n’est plus écoutée, Je détruirai le monde et la vie, car l’amour n’en sera plus le sens. Alors, prends garde à ne pas laisser Ma parole se perdre dans les gouffres de l’oubli.”

8 Voilà pourquoi je vous révèle cela. La vertu doit guider chacun de nos pas. Chacun doit la transmettre à son prochain. Telle est la Parole de Dieu. Ne vous échappez pas de la sage voie de sa main, ou viendra le jour où le monde disparaîtra et où nous seront tous jugés ! »

Dogmes , livre IV .

4 Alors, l’homme et la femme se firent orgueilleux. Le fort se mit à mépriser le faible, qui ne pouvait pas se nourrir autant qu’il le souhaitait. Comme la Créature Sans Nom, ils pensaient maintenant que le rôle des forts était de dominer les faibles. Celle-ci vit donc que l’heure de sa revanche était venue. Elle se mut dans l’ombre et s’approcha alors de ceux qui étaient ainsi méprisés, car ils n’avaient plus assez pour se nourrir. Elle leur demanda: “Pourquoi vous laissez-vous faire ainsi, pourquoi ne pas renverser les rôles?”



Déclarant fièrement que si trop de personne se détourne de la vertu et du bon chemin, et bien le Très Haut fera disparaitre notre monde tel que il a pas hésité à le faire a la cité de Oanylone. Pour ensuite affirmer qu’il cherche justement une solution pour faire revenir les âmes égarés dans le droit chemin.

Est ce dont le bon chemin à suivre en tuant toute personne s’opposant au système ? Il semblerait que dans vos rangs, il y est des brebis égarées se permettant de se cacher derrière le livre des Vertus pour justifier leur parole et surtout leur acte, car pour moi, ces paroles sont pas moins un discours d’un homme guidé par le Sans Nom.


Je demande donc que sanctions soient prises envers cet homme et rapidement. Je ne souhaite pas que ce diacre continue de déblatérer telle paroles sur les Terres Champenoises
.


Kelso Declervaux,
Duc de Champagne



Revenir en haut Aller en bas
Beeky d'Apperault

avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Possède des terres en Champagne, est domiciliée en Flandres mais réside en Breizh !
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Diacre

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Mar 26 Juil - 18:08

Le procureur prit cognoissance du courrier déposé et en resta fort songeuse. En vérité, voilà bien chose regretable que d'ainsi semer le trouble en les esprits des fidèles. Le parchemin fut plié et la dame partit en son bureau pour délivrer réponse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky d'Apperault

avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Possède des terres en Champagne, est domiciliée en Flandres mais réside en Breizh !
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Diacre

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Mar 26 Juil - 18:50

Citation :
Faict en ce jour bény du 26ème de juillet de l’an de grasce 1459
De nous Attigny, procureur de l’Officialité de Reims et Beauvais, à vous, sa grasce Kelso, duc de Champagne.

Vostre grasce,

Je comprends vostre désarroi quant aux propos tenus par un homme d’Eglise. Les serviteurs du Très-Haut ont à cœur de répandre la bonne parole et semer le germe de l’Amitié plutost que de prosner la violence physique afin de récupérer une poignée d’écus.

Certes, l’Eglise se montre belliqueuse pour des causes justes, telle que pourfendre l’hérétique mais c’est aller bien trop loin que de vouloir massacrer son prochain pour résoudre une affaire qui intéresse la justice ordinaire.

De son propre aveu, icest homme admet qu’il agit de manière peu conforme à sa qualité d’homme d’Eglise mais il semble persister en cette voie afin de conseiller les élus de Champagne. Dès lors, il me semble qu’il faille en référer aux autorités ecclésiatiques compétentes.

Si cest homme avait esté sur le ressort de ma juridiction, je l’aurai convoqué en les plus brefs délais afin de lui faire prendre conscience de la portée de ses propos. Il ne peut estre un exemple à suivre, ni un guide pour les fidèles en se comportant tel un barbare prest à faire couler le sang pour obtenir le paiement d’un impost. Sa position au sein d’un conseil lui donne un poid considérable et user de la parole divine pour détourner le message de Dieu et agir tel un barbare est indigne, choquant et mérite, au minimum, réprimande sévère.

Certes, ne poinct régler son dû envers la société ne faict poinct montre de citoyenneté exemplaire mais cela ne mérite en aucune manière de se faire faucher par une armée.

Adoncques, je vous conseille vivement de vous rendre en l’Archidiocèse de Sens et de vous entretenir avec leur archevesque, lequel vous conduira vers leur procureur de l’Officialité, si toutefois, ils en ont un.

En souhaitant que les propos tenus ne vous ont poinct détourné de la religion aristotélicienne, en formant le vœu pieux que cette chose ne puisse plus arriver, je me vois fort aise que votre foy soict secouée par ce qui n’aurait probablement poinct ému le mécréant.

Adoncques, que la Paix du Très-Haut soit avec vous et qu’Aristote, Christos et tous les saincts vous guident afin de mener un règne vertueux.

Ainsi soict-il !

Par la vicomtesse d’Attigny,
Procureur épiscopal de Reims et Beauvais,
Archidiacre de Malines,
Etoile d’Aristote,
Chanoine de Sainct Rhémy.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicjoachim

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dunkerke
Date d'inscription : 22/05/2006

Feuille de personnage
Intelligence:
265/255  (265/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Curé

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Dim 7 Aoû - 21:53

Mon chere archidiacre, votre réponse est emplie de votre sagesse légendaire...

Ceci dit je crois qu'il ne faut pas en faire un monde de cette affaire......nombreux sont les maires qui agissent de cette manière et nombreux sont les noblions qui agissent de manière détournée et donc encore moins aristotélitienne....

Il ne faut pas se tromper sur le fautif.....?

Car qui est fautif dans cette affaire , le diacre ou les gens qui ne respectent pas la loi.....?????

La réponse est entendue.....

Et ce qui me déplait , c'est ce noblion qui doit contacter les instances hiérarchiques afin de lui demander une sanction....c'est pas très aristotélicien tout cela..... Evil or Very Mad

Il y en a qui ne manqiue pas de toupet!!!! pig

Avec tout mon respect!
Revenir en haut Aller en bas
Beeky d'Apperault

avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Possède des terres en Champagne, est domiciliée en Flandres mais réside en Breizh !
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Diacre

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Dim 7 Aoû - 22:58

Le procureur releva le chef et vit avec grand estonnement le curé de Dunkerque lisant derrière son espaule. Foutredieu, que voilà bien des manières peu ordinaires ! Un autre que lui se serait faict remonter la soutane jusqu'à mi-mollet, mais l'archidiacre avait des faiblesses, par fois, qu'elle ne s'expliquait poinct... Elle vieillissait et devenait molassonne ? La chose l'a fict tressaillir d'effroi et bien prestement, Beeky chassa ses pensées ignomineuses.

Mon Père... Vous ici ? En mon bureau de Reims ? Quel bon vent vous amène ?

Puis sur le ton de la confidence, elle poursuivit.

Je crains fort que le foutu nobliot que vous fustigez ne soict le duc de Champagne... et si la chose venait à se savoir *grimace* je devrai vous rappelez qu'un clerc se doit de défendre le pouvoir élu... et non de défendre un conseiller qui sème le trouble par des propos quelque peu déconcertants...

Puis, elle reprit plud haut

Nous sommes en accord sur un poinct, ne poinct régler ses imposts n'est nullement un acte civique mais... lorsque l'on est serviteur du Très-Haut, l'on doit savoir raison garder et ne poinct s'emballer. Si un maire procède de la sorte, convenez qu'un diacre n'est poinct dans son rosle en prosnant de tuer son prochain pour une affaire de mauvais payeur.

Je doute mesme que l'enfer soict réservé à celui qui ne paye poinct ses imposts... Car enfin, penchez-vous un peu sur la chose et rappelez-vous les propos de dame Blanche, tenus en gargote. Au-delà d'une certaine somme, elle ne pouvait s'accréditer de ses créances car à défendre sans solde durant un long temps, sa richesse avait fondue telle neige au soleil. Si la chose est avérée pour une comtesse, imaginez le gueux paresseux qui poinct ne travaille, le paysan laborieux qui investit en un champ et ne peut vendre sa récolte, l'estudiant qui engage des frais dans un cursus qu'il n'arrive poinct à clore et ne peut donner de cours et le pieux qui revient de retraite après de nombreux mois...

Voyez, il est moult raisons pour qu'un honneste homme ne paye poinct ses imposts. Adoncques, gardons-nous bien de ne prosner les chastiments extresmes que pour des crimes extresmes.

Maintenant, en toute honnesteté, je vous dirais que la chose ne relève poinct de ma compétence et que son Eminence Vincent Diftain tranchera comme bon lui semble, au regard des élèments qu'il a en sa possession.

Mais puisque vous estes en visite, puis-je vous proposer de gouster le fameux vin de Champagne ? Cela vous changera de vostre fameuse bière mais vous verrez que cela n'est poinct désagréable au goust !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicjoachim

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dunkerke
Date d'inscription : 22/05/2006

Feuille de personnage
Intelligence:
265/255  (265/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Curé

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Lun 8 Aoû - 22:20

Je vous remercie ma chère,

Prenons verres et trinquons à notre vocation..... drunken

-Vous savez mon expérience me permet certaine liberté et pour moi duc ou mendiants, cela reste des etre humaisn avec leurx lacunes et leurs défauts.... sunny

et je les ai toujours traité d'égal......et dis tout haut ce que je pensais.....nstre mission est aussi defendre les nôtres souvent bafoués de nos jours et parfois peu respectés.....bien sûr il y a les mauvais bougres mais proportionnellement nous en trouvons bcp plus ches les politiciens de tout bord...croyez moi......les clerls malhonnetes ne font pas long feux.....croiyez moi!!! geek

Hé bien il est des plus agréables de boire ce nectar, qui plus est en jolie compagnie...... Embarassed

Dites moi une jolie personne telle que vous n'avez jamais songé à trouver partenaire pour mener vie commune?????
Revenir en haut Aller en bas
Beeky d'Apperault

avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Possède des terres en Champagne, est domiciliée en Flandres mais réside en Breizh !
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Diacre

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Lun 8 Aoû - 23:40

La dame odit avec plaisir le doyen des prélats flamands accepter son invite et lui servit un presque « divin » nectar. L’aiguière laissait paraitre la robe charpentée d’un vin provenant d’un lot des caves du castel de Reims, sous le règne du duc Tomsz. Un cru de qualité exceptionnelle comme on n’en n’a plus gousté depuis longtemps…

Cet homme estait fort surprenant, il faut bien l’avouer ! La vicomtesse, pourtant de nature « féroce » nourrissait tendresse pour le vieil homme. Il estait d’une autre époque, voyait les choses d’un œil particulier mais nul ne pouvait lui oster son engagement envers les fidèles, ni envers ses confrères.

Elle l’avait souvent entendu maugréer ou consoler à haute voix, les clercs qui se faisaient remettre au pas par l’archidiacre et oncques, elle ne s’en esté offusquée. Il estait baume, elle estait acide, duo improbable de deux mondes parallèles pourtant unis par la mesme ferveur de servir le Très-Haut.

Mon Père, je sais voir au-delà des apparences et ne pèse mon prochain qu’à l’aulne de ses valeurs morales. Nonobstant… si j’aye quelques faiblesses à vostre égard, c’est parce que je vous sais bon homme mais poinct n’aimerais que le bruit ne se répande…

Et la dame de lui adresser sourire complice et de porter verre de fin cristal à ses lévres.

Mais goustez doncques ! Vous verrez que cela vaut grandement la Moinette, ou la Blanche de Brugge, sans vous offenser…

La vicomtesse laissa glisser une gorgée le long de son délicat gosier et fut emplie d’aise. Elle renchérit prestement.

Je cognais bien la situation de l’Eglise, mon Père, pour avoir par deux fois fait passer prestre par-devant l’officialité. Les deux n’estaient poinct mauvais hommes, au fond, mais ils n’agissaient poinct tel que le prévoit le dogme. Nous devons obéir aux règles et si poinct ne le faisons, il est du devoir d’un procureur de corriger les égarements au risque de discréditer tous ceux qui oeuvrent avec rigueur et efficacité, ne comptant poinct leurs heures, les lieues qu’ils parcourent et les conseils qu’ils prodiguent.

La dame allait enchainer son discours sur quelques anecdoctes savoureuses lorsqu’elle faillit avaler de travers. Par fin, ce fut un grand éclat de rire qui égaya la pièce et elle regarda le prestre avec un sourire lumineux.

Mon Père, je vous mercie de vostre intérest mais sachez que je suis épouse comblée et mère par quatre fois. Nonobsant… mon espoux ne s’est poinct plu en Flandres et il est reparti dans le diocèse où ma sœur estait archidiacre.

Je n’ai pas souhaité abandonner mon poste à Malines, car j’avais faict promesse de ne le faire que lorsque la relève serait assurée. Adoncques, il a suivi son chemin et je n’ai poinct quitté le mien. Il n’a mesme pas assisté à la naissance de nostre dernier fils car ayant répondu à la levée de ban, il est descendu directement en Limousin.

Puis le regard de la dame se fict moins lumineux, un voile de tristesse venant brouiller ses yeux.

Je vous confesse qu’il n’est poinct un jour où il ne me manque et je me réjouissais de son retour pour les espousailles de mon fils lorsque j’ai appris qu’il s’était faict brigander dès passés les remparts de Ventadour. La guerre sévit dans le centre de nostre Royaume et le voilà qui parcourt les chemins, seul… Il a esté gravement blessé, c’est pourquoi je dois partir de Flandres, pour aller à son encontre avec ma filleule et mon fils.

Voyez-vous, nous sommes une famille unie, mesme si Amaurie a perdu son père et Astrid sa mère. Nous avons su tisser des liens forts comme je peux le souhaiter à tout un chacun et où l'Amour n'est poinct un vain mot.

La dame s’arresta brusquement, rosit de confusion car onques elle ne s’estait ainsi épanchée auprès d’un « estranger ».



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nicjoachim

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Dunkerke
Date d'inscription : 22/05/2006

Feuille de personnage
Intelligence:
265/255  (265/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Curé

MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   Mar 9 Aoû - 22:37

Nic but à bonne gorgée le fabuleux nectar.....
Il appréciait Beecky et fut surpris de la trouver mariée et déjà mère de 4 enfants alors que sa beauté et son corps lui donnait 20 ans d'allure....

- Vous châtier le françois avec élégance et fort à propos...c'est un régal de vous entendre...

Vous savez..votre rôle n'est pas facile mais je sais que vous le faites de bon aloi et en respectant les règles de notre communauté aristétolicienne, je vous en félicite...vous sa vez que je suis un peu sanguin et que je ne supporte pas l'injustice et que j'aime défendre la cause des plus pauvres....

Il trinqua de nouveau avec l'archidiacre.......

Et lui posa une question....



qu'est ce qui est prévu pour de vieux serviteurs en flandres afin qu'ils reposent un jour......??? n'y a til pas un fief ou une terre pour les anciens archevêques et anciens curés tel que moi????

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plainte contre "un diacre"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plainte contre "un diacre"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire Merah : Me Coutant-Peyre confirme une plainte contre le Raid
» plainte contre épisiotomie
» DN247.NET - LA PLAINTE DE LAMBERT MENDE ET KABILA CONTRE S.E. TSHISEKEDI POUR LA MORT DE LUMUMBA
» Suivie de plainte et/ou de non conformité
» Un gendarme dépose plainte pour harcèlement moral!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché de Reims :: Quartier diplomatique :: Officialité épiscopale de Reims :: Officialité du diocèse de Reims :: Accueil - Salle des Hellènes-
Sauter vers: