Province de Reims
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Astreria

avatar

Nombre de messages : 266
Date d'inscription : 26/10/2009

Feuille de personnage
Intelligence:
200/255  (200/255)
Statut: érudit
Rang au sein de l'Eglise: Vicaire diocésain

MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Ven 8 Juil - 11:21

Astreria était restée silencieuse pendant tout le procès, elle s'était contenter de prendre beaucoup de note. Cette affaire était un sac de nœud qui donnait mal à la tête. Elle se massa les tempes.

- Avez-vous encore des questions à poser ?



Elle remarqua qu'Adso la fixait, à quoi pouvait il bien penser, répondre à la question, la suite viendra suffisamment vite.

Aucune, Monseigneur, j'ai tout ce qu'il faut.
Revenir en haut Aller en bas
Adso
Archevêque de Cambrai
avatar

Nombre de messages : 1908
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Cardinal
MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Ven 8 Juil - 21:28

Bien, je vous remercie.

L'archevêque se tourna alors vers le procureur, qui devait maintenant faire son réquisitoire.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Beeky d'Apperault

avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Possède des terres en Champagne, est domiciliée en Flandres mais réside en Breizh !
Date d'inscription : 10/09/2008

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Diacre

MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Dim 10 Juil - 23:06

Il estait grand temps pour le procureur de prendre ses réquisitions. Adoncques, alourdie par une grossesse qui arrivait à son terme en le sein d’une union harmonieuse, la vicomtesse se leva lentement. Force estait de constater que les unions n’estaient poinct toutes de mesme qualité et que dans le cas qui occupait le tribunal, cela estait fort heureux… La dame s’adressa à la cour d’une voix claire, son visage de marbre ne révélant aucune émotion.

Monseigneur, ma mère, mon frère, poinct n’estes sans ignorer que la justice d’Eglise a pour vocation de faire respecter, au sein des diocèses, l’observance des principes de la vraye foy et de la discipline ecclésiastique. L’officialité de Cambrai a esté consultée pour statuer sur la requeste du comte Lndil, à savoir, la demande de dissolution du mariage qu’il avait contracté avec la comtesse Erwyndyll.

A l’issue de l’audition des témoins de la partie plaignante et de la partie défenderesse, auxquelles nous avons ajouté la lecture d’une lettre posthume, nous sommes en mesure de déclarer les faits suivants :

A la question : pouvons-nous constater la disparition de sentiments amoureux entre les deux époux, la réponse est : OUI.

Le comportement des espoux est une injure au sacrement du mariage et l’Eglise ne saurait s’opposer à la dissolution de leur union.

A la question : la comtesse Erwyndyll est-elle convaincue d’adultère, la réponse est : OUI

Nous assoyons nostre conviction sur les soupçons du plaignant qui furent confirmés par les aveux spontanés de l’amant de la dame, par-devant iceste cour. De mesme que par la persistance de la rumeur publique, alimentée par le comportement de la défenderesse, elle-mesme.

A la question : les enfants sont-ils adultérins, la réponse est : NON

Aucune preuve tangible n’a esté apportée, par-devant ce tribunal, quant au doute que fonde sa Grandeur Lndil sur sa paternité concernant les enfants mis au monde par son épouse durant leur mariage.

A la question : y a-t-il eu abandon de domicile de la part de l’espoux, la réponse est : NON

La comtesse ayant retiré les clefs de ses appartements privés à son espoux, nul ne peut le tenir pour responsable d’abandon de domicile et de manquements aux devoirs conjugaux.


A la question y a-t-il eu abandon du domicile conjugal de la part de l’épouse, la réponse est : OUI

Une épouse doit suivre son mari, tel est le fondement de nostre société. Nonobstant, le comte s’est montré d’un rare manque de discernement, à vouloir éloigner son épouse de la scène politique alors qu’icelle semble incapable de faire autre chose de son existence. Nul ne saurait tenir la comtesse responsable d’un manquement aux devoirs conjugaux puisque c’est son mari qui est parti alors qu’elle assumait seule l’éducation de leurs enfants, en plus de ses charges ducales.

Rappelons le droit canon, à cet instant du procès :

droit canon a écrit:

Article 6 : Les motifs invoqués pour une dissolution du sacrement du mariage sont :
- Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

- Article 6.3 : L’abandon du domicile conjugal par l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois. Le conjoint reconnu coupable de négligence conjugale est passible de l’impossibilité de remariage.


En conséquence, nous soumettons au tribunal qu'il accéde à la requeste du plaignant en acceptant de dissoudre ce mariage qui n’en n’est plus un, depuis long temps…

Au vu des fautes lourdes qui ont esté commises, nous requérons les peines appropriées que nous jugeons justes et salvatrices, à savoir :

qu'il est particulièrement scandaleux pour un homme qui fut diacre de se vautrer dans le stupre et la fornication en dehors des liens du mariage. Nous aimons à croire que s’il avait eu l’heur d’attendre de consommer son union charnelle avec celle qui devint sa femme, il aurait probablement évité ces épousailles qui furent une offense au Très-Haut.

Il est particulièrement scandaleux pour une femme de se vautrer dans la luxure avec autant d’assiduité. Une femme honneste et mère de famille se doit de savoir se tenir et ne poinct se laisser aller au vice.

Tous deux estes coupables de légèreté, par-devant le Très-Haut et les Hommes, dans vostre engagement marital. Tous deux estes coupables dans vostre incapacité à vivre ensemble et de fonder un foyer uni et fécond. Adoncques, nous requérons la pénitence suivante :

Pour l’époux, le port de croix double pendant un mois ( Bannière : Honte et opprobre sur le pécheur que je suis )

Pour l’épouse Le port de croix simple durant deux mois ( Bannière : J'ai offensé Dieu et je l'expie )

Pour tous les deux, nous interdisons le remariage pour une durée de 6 mois. Au-delà de ce délai, le remariage ne saura autorisé que sur avis de l’évesque qui seul jugera si ces deux aristotéliciens vivent selon les critères que l’on attend de gens de Foy.

Pour ce qui est des enfançons, en cas de dissolution, et lorsqu’il y a eu descendance, les obligations parentales demeurent. Nonobstant, le doute estant chose qui ronge et ruine la confiance, nous estimons préférable de laisser les jumeaux à la garde de leur mère. Si à l’avenir, le père revenait à de meilleurs sentiments, il lui serait toujours loisible de recognoistre ses enfants comme légitimes et d’assumer les charges qui sont siennes. Pour l’heure, il en est dispensé. Il va de soi, que la conduite de la dame devra estre digne d’une mère de famille vertueuse.

La chose est dite, qu'elle soict jugée !

Et la dame de se rasseoir lourdement et de refermer son lourd dossier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adso
Archevêque de Cambrai
avatar

Nombre de messages : 1908
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Cardinal
MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Lun 11 Juil - 23:19

Adso apprécia que la procureur lui rappelle le comportement de Lndil, qui, non content d'avouer comme si c'était la chose la plus normale du monde qu'il s'était livré à des ébats pré-nuptiaux avec Erwyndyll, avait pris un malin plaisir à donner forces détails dans le but évident de choquer l'archevêque. Adso, partagé, et donc paralysé, entre le gêne devant tant d'impudeur et la colère, n'avait pas pu remettre Lndil à sa place comme il le méritait, alors. Mais on verrait bien qui aurait le dernier mot.

Merci, madame le procureur.

Je vais maintenant me retirer avec les officiaux pour délibérer.


L'archevêque se leva et fit signe à Astreria et Celdric de le suivre.



HRP : étant donné les plannings avec peu de recouvrement des retraites des officiaux et de moi-même, la délibération pourra prendre quelques semaines.
Je précise que nous ne feront que rendre une recommandation, qui sera transmise aux cardinaux francophones, lesquels la valideront ou l'amenderont. Tout ce processus prend du temps, donc patience Very Happy /HRP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
lndil

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Lun 11 Juil - 23:22

Lndil écouta très attentivement ce que la procureur disait.
Il fût heureux que celle ci reconnaisse les fautes d'Erwyndyll et il était tout à fait d'accord de porter une partie des conséquences.
La double croix était un peu forte mais, bon, il avait manqué de discernement et il en payait le prix maintenant. Il l'acceptait.

Lndil aurait pu produire encore plus de preuves, de témoins qui auraient démontré qu'elle s'enfichait bien de sa vie de couple ou au final de ses enfants.
Mais, à quoi bon, Lndil allait peut être enfin obtenir ce qu'il avait demandé: être séparé de la comtesse de Guines. Il pourrait enfin continuer de vivre.

Il ne manquait plus que les officiaux se retirent pour, il l'espérait, abonder dans le sens de la procureur. Et enfin seulement les cardinaux donneront leur avis. Le début de la fin... enfin...
Revenir en haut Aller en bas
lndil

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Mar 13 Sep - 22:39

Lndil attendait patiemment depuis un certain temps ou un temps certain.
Il se demandait si cette histoire était réglé... n y avait pas une règle qui disait qu'il y avait tacite accord si rien de contraire n'était dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Melly

avatar

Nombre de messages : 536
Localisation : Calais
Date d'inscription : 11/07/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
254/255  (254/255)
Statut: Erudit
Rang au sein de l'Eglise: Archidiacre

MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Mar 13 Sep - 22:43

Melly commençait à s'impatienter sec ... et en plus assise dans son fauteuil, seule puisque lâchement abandonné par les autres officiels ... sans savoir d'ailleurs pourquoi. elle fini par sortir de sa sacoche une plume et un parchemin, dessinant de petits dessins déliés représentant un parc, une place et des mouettes tout en fredonnant quelques airs chopinesque.
Revenir en haut Aller en bas
Adso
Archevêque de Cambrai
avatar

Nombre de messages : 1908
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Cardinal
MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Mar 13 Sep - 23:30

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adso
Archevêque de Cambrai
avatar

Nombre de messages : 1908
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Cardinal
MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Jeu 15 Sep - 23:05

Les officiaux avaient débattu, un avis avait été rédigé, qui avait été envoyé au consistoire pontifical francophone pour validation. Il fallait maintenant aviser les principaux concernés de la réponse. Adso les fit mander, puis réunit l'Officialité une dernière fois pour faire lire les documents à l'assistance :

Citation :

AVIS DE RECOMMANDATION SUR UNE DEMANDE DE DISSOLUTION DE MARIAGE

Officialité épiscopale de Cambrai, province de Reims

  • Monseigneur Adso, archevêque suffragant de Cambrai, président de l'officialité,
  • La Vicomtesse Beeky d'Appérault, Procureur ecclésiastique de la Province de Reims,
  • Mère Astreria, curé d'Arras, Premier Official,
  • Frère Celdric, diacre d'Azincourt, Seconde Official.


Nom In Gratebus des conjoints :

  • Lndil
  • Erwyndyll



Demande :

  • Demandeurs: Lndil & Erwyndyll

  • Enfants : deux, nés pendant le mariage

  • Pièces annexes :

    - Lndill fut baptisé par le Père TomBo à Azincourt le mardi 14 février 1453
    - Erwyndyll fut baptisé le 24 juillet 1454 dans le domaine de la Clayette du Duc Morkail par feu le Cardinal Bynarr.

    - Certificat de mariage: pièce manquante

    - Audience





Réponse de l'officialité épiscopale :

  • Avis : Autorisons la dissolution du mariage, avec une interdiction de remariage pendant un délai de six mois pour l'époux, et de huit mois pour l'épouse (du fait de l'adultère avéré), délai courant à partir du 11 juillet 1459. Après ce délai, étant donné le manque de discernement dont les plaignants ont fait preuve, les remariages éventuels seront soumis à l'autorisation de leur évêque, qui devra s'assurer que les pénitences (voir plus bas) ont bien été réalisées.
    Pour le bien des enfant, étant donné que le père ne veut pas les reconnaitre malgré les doutes que nous avons sur sa paternité, ceux-ci seront confié à la garde exclusive de la mère. Il est loisible à l'avenir au père de revenir sur sa décision et de reconnaitre les enfants.

  • Texte de DC:
    Citation :
    - Article 6.1 :La disparition des sentiments amoureux entre les époux,

    - Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

  • Type d'annulation : dissolution

  • Pénitences :
    Du fait du comportement dont les plaignants ont fait preuve dans ce mariage, ils se voient infligés les pénitences suivantes pour les aider à reconnaître leurs fautes et à se rapprocher du Très-Haut.
    Pour l’époux, le port de croix double pendant un mois ( Bannière : Honte et opprobre sur le pécheur que je suis ). Il devra se rendre à genoux de son domicile jusqu'à la cathédrale.
    Pour l’épouse, le port de croix simple durant deux mois ( Bannière : J'ai offensé Dieu et je l'expie ). Elle devra laver les pieds d'une douzaine de pauvres hères recueillis dans les rues.
    Si ce n'a pas encore été fait, les époux devront veiller à confesser leurs fautes devant un clerc. Nous notons en particulier :
    - pour l'époux, la luxure avant le mariage avec sa future épouse
    - pour l'épouse, en sus de la luxure pré-citée, l'adultère.






Citation :
A l'attention de l’Officialité épiscopale de Cambrai.

Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons le verdict proposé quant à la demande de dissolution de mariage de Lndil & Erwyndyll



Attendu que le droit canon dispose que

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.

Attendu qu’en conséquence il convient de prononcer la dissolution du mariage entre les deux parties.

Cette dissolution est assortie des pénitences suivantes :

Pour chacun des époux :

- entretien de l'église pendant 1 semaine.

- Erwyndyll se voit interdit tout remariage de façon définitive.

Il lui sera possible cependant après pénitence et confession de mener une vie de Vertu au saint de l’église.

Le port de croix simple durant deux mois ( Bannière : J'ai offensé Dieu et je l'expie ). Elle devra laver les pieds d'une douzaine de pauvres hères recueillis dans les rues.

- Lndil devra faire pénitence et se confesser avant de pouvoir se remarier pendant une période de six mois.

L’autorisation lui en sera donnée par l’évêque de son diocèse après qu’il ait constaté l’assiduité de ce dernier aux offices Dominicaux Res Parendo

Le port de croix double pendant un mois ( Bannière : Honte et opprobre sur le pécheur que je suis ). Il devra se rendre à genoux de son domicile jusqu'à la cathédrale.

- Les enfants seront confiés à la mère qui devra démontrer qu’ils sont élevé dans la Foy et l’amitié Aristotélicienne.


Qu'Aristote les aide à obtenir l'absolution!

Fait à Rome le quinze septembre de l’an 1459, de la Sainte Eglise Aristotélicienne.
Pour le Consistoire Pontifical francophone,
Au nom de S.E Verty de Montfort-Toxandrie, Cardinal Electeur


_________________
Revenir en haut Aller en bas
lndil

avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   Ven 16 Sep - 18:07

Lndil eut connaissance des choix des cardinaux du consistoire. Il ne pouvait qu'être heureux d'être enfin séparé.
Quand bien même il était également mis à l'index (il n'essayait pas de se faire passer pour le saint dans l'histoire), il fut heureux qu'on reconnaisse les fautes de son ex femme (enfin il pouvait le dire^^) qui ne cessait de jouer sur tous les tableaux pour ne pas se faire taper sur les doigts.
Voila ... une page sombre est enfin tourné.

Enfin , Lndil se demandait à partir de quand il fallait tenir compte des choix du Consistoire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Procès pour dissolution de mariage Lndil/ Erwindyll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Pour vous, le mariage, c'est avant tout...
» Imprimer faire-part, menu, marque-place, carte d'invitation, de remerciement pour un mariage
» Suggestions pour le forum: Mariage non filiatif, une plaie!
» Anniversaires de Mariage
» Grille gratuite "coussin de mariage"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché de Reims :: Quartier diplomatique :: Officialité épiscopale de Reims :: Officialité du diocèse de Reims :: Salle des audiences-
Sauter vers: