Province de Reims
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Tully] Il est temps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tully

avatar

Nombre de messages : 938
Localisation : Entre Sainte-Menehould et Reims...
Date d'inscription : 03/01/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Cardinal
MessageSujet: [Tully] Il est temps...   Ven 25 Fév - 0:42

Citation :





    A mes frères et mes sœurs dans l'épiscopat et le sacerdoce,
    Aux fidèles de l'Archidiocèse Métropolitain de Reims,
    A tous les frères et les sœurs oubliés,
    A tous ceux qui liront ou entendront,





    Je me crois enfin capable de le dire, il est temps de m'incliner en face de la jeunesse, il est temps pour moi de quitter
    la tête haute mon trône épiscopal de Reims.


    Vénérés frères et sœurs dans l'épiscopat et le sacerdoce, mes très chers enfants unis par et pour l'Amour de Dieu
    dans le giron de l'Église Aristotélicienne, je vous adresse ces salutations en ce jour, ce jour qui me voit dans l'obligation
    de rendre mon pallium depuis fort longtemps acquis à Sa Très Admirable Sainteté, il est temps pour moi de me
    consacrer à la prière productive, à la méditation. Je me sens empli d'un sentiment de frustration quand je constate
    les écarts comportementaux de certains des fidèles de Reims. Suis-je trop vieux ? Suis-je trop traditionaliste ?, quoi
    qu'il en soit il me semble que mes préoccupations d'un autre âge, ne semble plus intéresser grand monde. Il est loin
    le temps du respect des positions, du respect des traditions, du respect du mariage, du respect de l'Amour, avec un
    grand A. "C'est de par leur caractère que les hommes sont ce qu'ils sont, mais c'est de par leurs actions qu'ils sont
    heureux, ou le contraire", je suis heureux, heureux d'avoir achever la mission que les fidèles de Reims m'avaient
    confiés intrinsèquement par La parole de Dieu.

    Loué sois-Tu ! Car grâce à Toi j'ai vu, j'ai vu ce paternalisme, une vie déjà bien entamé à Ton service. Hô mon dieu
    , pour toi et le salut de l'humanité. Ainsi soit-il.

    Il n'est pire chose que l'abandon d'une mitre, tel un déchirement du cœur, c'est une renonciation de l'amour des
    fidèles qui, par moi l'aime Lui. Tels sont nos doutes à nous Serviteurs du Très-Haut. Nul doute sur notre vie temporelle
    au sens propre, notre dévouement et la consécration de toute une vie d'offrandes, un offrande de cœur, d'âme, de larmes
    et de rire, de joie et de peine. L'Épiscopat ? une consécration, nul ne peut rêver mieux pour servir, que l'ordination épiscopale,
    nul ne peut rêver mieux que l'engagement scellé par l'imposition des mains. Non, nul ne peut rêver mieux, parce que
    qu'après tout, qu'est-ce qui compte ? Notre plaisir personnel ? Notre quête sans fins du pouvoir ? Notre ambition personnelle ?
    Notre volonté de vivre assis sur un coussin d'or et de perles nacrés ? Non, rien de tout ça ne compte, ce n'est qu'un moyen
    de servir toujours plus, une volonté de se sentir au même niveau que ces princes temporels, qui vous éclatent les pupilles
    à grand coups de couronnes dorées et d'hermine blanchie. Et cette lettre est aussi un rappel de cette volonté qui doit être
    inaliénable, pour celles et ceux qui se demandent si aujourd'hui, hier ou demain, ils doivent servir Dieu, plutôt que leur
    volonté propre. Le chemin vers la foy, un chemin d'amour et de servitude. Dans la poussière et le velours. En sommes une
    vie simple mais pieuse. A l'aube de la mort Dieu reconnaitra les siens, ne l'oubliez pas, ne l'oubliez jamais, peu importe que
    vous soyez successeur des apôtres, ou pourpré ou pape. Dieu vous verra tel que vous êtes réellement, avec vos qualités et
    vos défauts, vos bonnes actions et vos péchés.

    Je souhaite que demain vous soyez les premiers, en partant les derniers. Car vous le méritez vraiment, tous, qui que vous
    soyez. Ne vous attachez pas à un héritage, car seul ce que vous faites sera justement récompensé. Seul celui ou celle que vous
    êtes sera justement récompensé.

    Que Dieu vous ai en Sa Sainte Garde, qu'il vous apporte amour, joie et sincérité, paix et servitude positive. Quand à moi je
    vous offre de bonne cœur et de bonne volonté ma bénédiction apostolique, pour Dieu et Son Amour.




    Eminentissimus ac Reverendissimus Dominus Tully Sanctæ Romanæ Ecclesiæ cardinalis Nivellus-Sparte
    Cardinal Romain Électeur
    Archevêque Éméritus de Reims
    Vice-Chancelier de la Nonciature Apostolique
    Seigneur d'Arborio et de Sonnaz


Revenir en haut Aller en bas
Adso
Archevêque de Cambrai
avatar

Nombre de messages : 1926
Date d'inscription : 08/07/2010

Feuille de personnage
Intelligence:
255/255  (255/255)
Statut: Bourgeois
Rang au sein de l'Eglise: Cardinal
MessageSujet: Re: [Tully] Il est temps...   Ven 25 Fév - 23:26

Noooooooooonn !!!!! Qui je vais avoir comme métropolitain, après ?!!! On sait ce qu'on perd, mais on ne sait pas ce qu'on va avoir en retour !!!!


Ouaip... Je crois que je suis resté un peu trop longtemps sans aller à Rome, moi...

_________________
Cardinal émérite - Archevêque de Cambrai
Revenir en haut Aller en bas
 
[Tully] Il est temps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echelle du temps
» C'est le temps des Fêtes...On décore!
» Le temps qui passe
» Je change tout le temps d'avis...
» Temps de travail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Archevêché de Reims :: Bibliothèque Sainte-Geneviève :: La Bibliothèque :: Le Scriptorium-
Sauter vers: